Les États généraux du film documentaire 2019 Centre national du cinéma et de l’image animée

Centre national du cinéma et de l’image animée


Dès les premières vues des frères Lumière, le cinéma fut documentaire. Leurs opérateurs parcouraient le globe pour « offrir le monde au monde », selon la jolie expression de Bertrand Tavernier. Ce besoin de documenter, de témoigner, de penser par les images de la réalité a accompagné toute l’histoire du cinéma et de l’audiovisuel. Aujourd’hui, le genre connaît une période de foisonnement intense grâce à la multiplication des plateformes numériques et à la possibilité, induite par les nouvelles technologies, d’enrichir la narration en mélangeant différentes écritures (animation, réalité virtuelle…).
Toute cette richesse de la création documentaire se retrouve aux États généraux du film documentaire de Lussas, événement de référence qui, depuis 1989, réunit les professionnels et le public à la recherche du patrimoine cinématographique comme des nouvelles écritures documentaires.
Le CNC soutient bien évidemment la création de films documentaires et particulièrement les plus ambitieux. Ainsi, je suis heureux d’annoncer que le documentaire est désormais éligible au « bonus parité », mis en place au début de cette année. Nous œuvrons aussi à faciliter la diffusion des documentaires sur tous les supports. En plus d’être désormais accessibles plus rapidement après leur sortie en salles, grâce à la nouvelle chronologie des médias, nous avons accompagné depuis sa création la plateforme Tënk, entièrement dédiée au documentaire d’auteur. Dans une société contemporaine où les points de rupture s’exacerbent, où les propagateurs de fake news manipulent l’opinion et fragilisent les démocraties, le documentaire répond à un besoin social : décrypter le monde dans sa complexité, mieux saisir les enjeux d’aujourd’hui, mieux connaître notre environnement pour être en mesure d’inventer ensemble, en toute conscience et librement, un avenir à l’aune de nos aspirations.
Voilà en quelques mots notre engagement en faveur du documentaire. Je souhaite à tous les participants de fructueux États généraux du film documentaire et remercie Pascale Paulat, Christophe Postic, leur équipe, ainsi que tous les membres de l’association Ardèche Images pour leur action en faveur du cinéma documentaire.

Dominique Boutonnat
Président du CNC