Les États généraux du film documentaire 2020 Retouches et réparations

Retouches et réparations


« Retouches et réparations » émane de nos programmations « Fragment d’une œuvre », qui présentent tout ou partie de l’œuvre d’une ou d’un cinéaste, suivant l’ampleur du nombre de films déjà réalisés. Parfois, c’est véritablement un fragment et d’autres fois, une rétrospective intégrale.
Nous pouvons choisir de présenter l’œuvre de cinéastes disparus mais, le plus souvent, nous les consacrons à des cinéastes contemporains qui peuvent accompagner leur travail. Cette rencontre occupe alors une place déterminante, notamment parce que nous lui accordons de l’importance, par le temps des échanges possibles et par le désir de centrer ces dialogues sur des questions de cinéma. Moins conçues comme des leçons de cinéma, elles sont des cheminements aux côtés des cinéastes dont on regarde ensemble les films, intégralement, avant d’en parler et de construire au fil des séances une réflexion commune.
Des fidélités avec certains programmateurs se sont créées. En 2009, nous avons programmé un « Fragment d’une œuvre » consacré à Peter Hutton. C’est à cette occasion que nous avons sollicité Federico Rossin pour accompagner la programmation. Ce sera le début d’un lien et d’une constance dans le travail avec lui et celui d’un nouvel espace de programmation, une autre forme du cinéma, que nous avons eu plaisir à évoquer comme « un refuge sensible ».
Cette année, dès que nous avons compris que la venue de cinéastes pourrait être compromise et, avec cette impossibilité, celle d’une rencontre réelle, nous avons choisi de reporter à l’an prochain les programmations prévues et d’imaginer, pour une version en ligne, un autre écho. Nous avons donc revisité les programmations « Fragment d’une œuvre », baptisées « Retouches et réparations », à la manière dont on retouche un tableau ou dont on reprend un costume, d’où ce titre en forme de clin d’œil au film de Boris Lehman. Nous avons choisi ensemble six auteur·e·s dont nous présentons pour certain·e·s un film précédemment diffusé à Lussas, prenant une tout autre dimension aujourd’hui dans la période bouleversée que nous traversons. Pour d’autres, nous présentons leur nouveau film. Ces films ne seront malheureusement visibles qu’en ligne, sans projection en salle, mais les cinéastes que nous avons sollicité·e·s, comprenant la complexité de la situation, ont accepté généreusement d’être à nos côtés sous cette forme ; une manière pour elles et eux de manifester leur attachement aux États généraux du film documentaire, à notre travail de programmation et à une fidélité à leur travail.

Pascale Paulat, Christophe Postic, Federico Rossin


Programmation disponible uniquement sur Tënk.