Les États généraux du film documentaire 2021 Scam : Nuit de la radio

Scam : Nuit de la radio


Une séance d’écoute collective
Mesures sanitaires : port du masque et présentation du pass sanitaire obligatoires

Vendredi 27 à 21:00 à Saint-Laurent-sous-Coiron
Navettes gratuites, Place de l’Église à Lussas : 19:15, 19:45, 20:00, 20:30.
Attention : places limitées, disponibles chaque jour à l’accueil public. Privilégiez l’accès à Saint-Laurent-sous-Coiron en bus navettes (mises à disposition gratuitement) ou en covoiturage uniquement !


NUIT DE LA RADIO 2021 À LUSSAS – AVOIR 20 ANS
, un programme de Leïla Djitli
un événement Scam, en partenariat avec l’Ina et Radio France, dans le cadre des États généraux du film documentaire de Lussas
La Scam (Société civile des auteurs multimedia) vous convie à la Nuit de la radio, une expérience unique d’écoute collective. Depuis 2001, la Nuit de la radio propose de (re)découvrir des pépites mythiques de l’histoire de la radio, dénichées dans les archives de l’Ina. Construite cette année sur le thème Avoir 20 ans, le programme sonore a été réalisé par Leïla Djitli.

« J’avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie », écrit Paul Nizan en 1932 dans Aden Arabie.

À l’aube des années 2000, au passage du nouveau millénaire est née la Nuit de la radio de la Scam. Cet événement proposé par la commission sonore a fêté ses 20 ans en 2020. Le thème s’est imposé comme une évidence : avoir 20 ans, le temps des copains, de l’amour, de la guerre aussi, le temps qui passe… « On n’a pas tous les jours 20 ans [nous dit la chanson], ça nous arrive une fois seulement, ce jour-là passe hélas trop vite, c’est pourquoi il faut qu’on en profite… ». Alors avoir 20 ans, est-ce le plus bel âge de la vie ?
Un âge à deux chiffres, qui arrive si lentement qu’on n’y croyait pas, que nos vingt ans se muaient en trente, quarante et cinquante, mais – comme c’est curieux ! – « on en avait toujours vingt, même si ça se voyait de moins en moins », comme disait Colette.
Grâce aux archives, formidable machine à remonter le temps, c’est par une immersion dans la radio des années 1920 jusqu’à nos jours que l’on trouvera peut-être quelques réponses. La parole de jeunes et de moins jeunes, célèbres et anonymes, d’une génération à l’autre, d’une décennie à l’autre jusque dans les années 2000, qui nous racontent leurs 20 ans.
Au fil des archives, on se rend compte qu’il y a des chansons qui marquent leur temps, tout comme les voix, des styles de voix, des intonations, un phrasé, qui donnent à l’instar de la musique, le tempo d’une génération. La voix de la jeunesse retentit de manière singulière pour chaque époque convoquée…
Je n’ai plus 20 ans depuis longtemps, il y a sûrement de la nostalgie dans mes choix, des rengaines que j’aime, des voix que j’ai cherchées, je ne les ai pas toutes trouvées, d’autres que j’ai découvertes. Je vous en propose quelques-unes. La voix de Pierre Lazareff, si reconnaissable, arrive de loin et prophétise pour les générations 2000 un message inscrit à jamais sur une bande magnétique, attention oracle ! Celle, déterminée, de la résistante Madeleine Riffaud, qui fêta ses 20 ans à Paris le 23 août 1944, jour de la Libération. Quant à Louise Weiss, elle évoque sa jeunesse dans un monde sans hommes, tandis que Léo, le vieil anar, chante « Pour tout bagage on a 20 ans, l’expérience des parents, on se fout du tiers comme du quart… » La voix chaleureuse du comédien Didier Bezace, disparu l’année dernière, croise celle d’Haydée Alba dans un tango immortel, suivi par les riffs planants d’une tribu qui rentre de l’Île de Wight, le son du répondeur de Sophie Simonot annonce les années 2000… Ainsi les années défilent, on remonte la marche du temps… au fil des ondes… Grandeur et misère de l’état de jeunesse. Alors vous qui avez eu 20 ans, qui avez 20 ans, est-ce le plus bel âge de la vie ?
Merci à toutes celles et ceux qui depuis plus de 20 ans font vivre la Nuit de la radio de la Scam.

Leïla Djitli


Crédits du programme de la Nuit de la radio 2021 :
Leïla Djitli, journaliste, autrice radio, réalisatrice tv, membre de la commission sonore de la Scam
Avec le concours de
Gwen Michel, documentaliste INA
Frédéric Fiard, monteur/mixeur
Visuel et design par www.grabuge.co


Découvrez 3 extraits de ce programme

Capsule #1 – Pierre Desproges extraite de « Chroniques de la haine ordinaire – Non aux jeunes » de Pierre Desproges – Producteur : Pierre Desproges – Diffusion le 9 avril 1986 sur France Inter © INA

Capsule #2 – Quel âge tu me donnes ? extraite de « Nuits magnétiques » – Producteur : Laurent Kalfala – Réalisateur : Vincent Decque – Diffusion le 16 mai 1997 sur France Culture © INA

Capsule #3 – Vous êtes bien chez Sophie – Sophie Simonot extraite de « Vous êtes bien chez Sophie » – Autrice, Réalisatrice : Sophie Simonot – Producteur : Silvain Gire pour ARTE Radio – Mise en ondes & mix : Arnaud Forest – Diffusion le 6 septembre 2018 sur ARTE Radio (enregistrements 1989-1994 et juin 2018) © ARTE Radio


Biographie – Leïla Djitli – Juillet 2021
Pendant ses études de Lettres modernes, Leïla Djitli fait ses débuts de journaliste-reporter pour différents programmes de France inter avant d’intégrer l’équipe de L’oreille en coin, émission culte qui va fortement marquer son destin professionnel, influencer ses choix radiophoniques. Elle fait son apprentissage en côtoyant des personnalités qui ont marqué la radio : Jean Garretto, Pierre Codou, Kriss, Yann Paranthoën, François Jouffa …. Elle enrichit son expérience en collaborant à différentes émissions : Pollen de Jean Louis Foulquier, Là-bas si j’y suis de Daniel Mermet entre autres… Dans les années 2000, elle décide de réaliser des films pour la télévision ; elle signe une quinzaine de documentaires de société pour France Télévision, M6, ARTE. Parallèlement, elle poursuit son activité à la radio en tant que productrice déléguée, en réalisant de nombreux reportages, récits et autres objets radiophoniques pour France culture : L’échappée belle, Les Pieds sur Terre, LSD - La Série Documentaire, Une vie une œuvre et À voix nue.
Elle devient membre de la commission du répertoire sonore de la Scam en Novembre 2013, et est élue membre du conseil d’administration en Juin 2019.