États généraux 2019 > découvez le pré-programme !

Sorry this page doesn't exist in english




31e États généraux du film documentaire


Lussas, 18-24 août




For English scroll below

Anaïs Ibert, Taninskaïa, 2017

Photo : Anaïs Ibert, Taninsakaïa, 2017


 

La géographie de Lussas a changé. Les équipes impliquées dans les différentes activités liées au documentaire ont toutes déménagé vers « L’imaginaire », le nom du grand bâtiment que vous avez pu voir se construire ces dernières années à la sortie du village. Un nouvel espace réunit maintenant « le village documentaire », l’aboutissement d’un long et ambitieux projet porté par la Communauté de communes Berg et Coiron, le Ministère de la Culture, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l’Ardèche, qui continuent de soutenir Ardèche Images activement aux côtés de l’ensemble de nos autres partenaires.
Concrètement, pour les États généraux, cela nous permet d’ouvrir une nouvelle salle, non pas pour programmer plus de films mais pour fluidifier la fréquentation parfois débordante sur certaines séances. Ces bouleversements géographiques ne changeront pas ce qui constitue l’originalité de cette semaine, intense et festive, notamment l’absence de compétition, l’exploration de cinématographies étrangères et les séminaires de réflexion. De « L’effraction du réel » au « Cinéma en actes d’Edgar Morin », de «Orientation/Désorientation » à une rencontre avec Artur Aristakisian, de l’Histoire du cinéma yougoslave à l’émergence du cinéma vietnamien, les échanges ne manqueront pas.
Comment les cinéastes inventent-ils des situations pour espérer toucher des éclats de réel, ce réel insaisissable ? « Le réel apparaît dans les blancs du sens, quand le cinéaste n’a pas peur de laisser du vide dans son approche du monde » nous dit Alain Bergala.
L’effraction du réel, c’est peut-être également ce que imaginent, autrement exprimé, nos nouveaux programmateurs d’ « Expériences du regard », Stéphane Bonnefoi et Adrien Faucheux, en espérant des cinéastes qu’ils puissent laisser leur propre film s’échapper, et être surpris, eux et nous, par cette métamorphose qui s’opère parfois.


Pascale Paulat et Christophe Postic


L'avant-programme de l'édition 2019 est à présent disponible ici.


Calendrier

La billetterie et les inscriptions aux séminaires sont désormais ouvertes, et ce jusqu'au 10 août.

Cette année, tout achat et pré-réservation s’effectue en ligne, sur la billetterie en ligne Billetweb. Paiement par carte bleue, réservation par virement ou chèque : vous trouverez la marche à suivre complète ici.

Attention ! Le paiement sécurisé par carte bleue est fortement recommandé. Tout paiement par virement ou par chèque, et toute pré-réservation correspondante, ne sera pris en compte qu’à réception du paiement.


Pratique

Vous trouverez des informations pratiques concernant les hébergements ainsi qu’un plan pour faciliter votre arrivée à Lussas sur notre site internet, dans l’onglet « pratique » puis « hébergement ».

 

-------------------------------------------------------


31st États généraux du film documentaire

Lussas, August 18-24

 

The geography at Lussas has changed. The teams involved in the various activites connected to documentary have all moved to “L’Imaginaire”, the name of the large building you have seen being constructed at the edge of the village these last years. A new site now brings together the “documentary village”, the culmination of a long and ambitious project supported by the Community of communes Berg et Coiron, Ministry of Culture, the Region of Auvergne-Rhône-Alpes, and the Council of the Department of Ardèche, who have continued to actively support Ardèche Images alongside our other partners. Concretely, for the États généraux, this will allow us to open a new screening room, not to programme more films but to make the sometimes overwhelming attendance at some of our screenings more fluid. These geographical upheavals will not change what constitutes the originality of this intense and festive week, notably the absence of competition, the exploration of foreign film production and the seminars of reflection. From “the refraction of the Real” to “Edgar Morin’s cinema in action”, from “Orientation/Disorientation” to a meeting with Artur Aristakisyan, from the history of Yugoslavian cinema to the emergence of Vietnamese film, there will be no lack of discussion.
How do filmmakers invent situations which allow them to capture sparks of the Real, that elusive Real? “The Real appears in the blanks of the senses, when the cineaste is not afraid to allow some emptiness in his approach to the world”, Alain Bergala tells us.
The refraction of the Real is perhaps also the aspiration, expressed differently, by our new programming team for “Viewing Experiences”, Stéphane Bonnefoi and Adrien Faucheux, when they hope for filmmakers who they can let go of their own film and be surprised, them and us, by the metamorphosis that then sometimes occurs.

Pascale Paulat et Christophe Postic

 

 


The pre-programme of the 2019 edition is now available here.

 

Timetable

Ticketing and preregistration to seminars are now open, until August, 10th.

This year, purchase of pass or tickets books is possible only online, on the Billetweb platform. Payment by credit car or with a bank transfer : all useful information is provided directly on the platform. Just click on the British flag to change the language.

Practical


All useful information can be found about housings and a map to go to Lussas on our website, tab « pratique » and « hébergement ».


logo CNC Logo mairie Lussas