Le programme de l'option production

 


Derushage d'étudiantes en production, avec Matthieu Canaguier (2015)

 

Cette formation est la seule du genre à proposer l’acquisition de compétences relatives à la fois à l’accompagnement artistique des films en même temps qu’à leur faisabilité économique.

Elle se propose en effet de former des producteurs capables d’accompagner au mieux le travail de l’auteur dans le respect de sa singularité tout en assurant aux oeuvres une viabilité économique et en leur garantissant une diffusion.

L’encadrement est assuré par des professionnels reconnus intervenant dans le champ du documentaire de création (producteurs, distributeurs, diffuseurs, juristes de l’audiovisuel, mais également réalisateurs)

Parmi eux: Sophie Salbot (Athenaïse production), Carine Chichkowsky (Survivance), Mark Edwards (Arte), Thierry Garrel (Arte), Patrick Sibourd (Nour films), Valentine Roulet (CNC), Jean-Marie Barbe (Ardèche images production, plateforme Tënk), Arnaud de Mezamat (Abacaris films)...

L’année de formation commence pendant les États généraux du film documentaire qui ont lieu chaque année la 4ème semaine du mois d’août. Les trois premiers jours, les étudiants intègrent les Rencontres professionnelles d'août qui réunissent autour de l’analyse approfondie des projets des tandems réalisateur/producteur, des chargés de programmes et responsables institutionnels, des distributeurs etc. Cette première expérience constitue une immersion exceptionnelle au cœur de leur futur milieu professionnel.

Tout au long de l’année les étudiants travaillent sur la faisabilité d’un projet de documentaire de création (qu’ils choisissent ou à défaut qui est proposé par la formation). Cet exercice suivi par un tuteur, est nourri des différentes études de cas des ateliers de production (Fondamentaux de la production) du premier semestre.

A partir de 2018 une pépinière installée dans le nouveau bâtiment du village documentaire devrait permettre à 3 ou 4 étudiants sortants de développer la production de deux films par an pendant 2 ans.

 

Cursus


A l’Université Grenoble Alpes


Septembre / mi-novembre

Tronc commun à l'Université Grenoble Alpes avec les étudiants en réalisation: Histoire du documentaire, documentaire et politique, altérité et mise en scène, culture de la production ainsi que des cours autour de la création artistique. Le programme détaillé est à télécharger sur le site de l'Université Grenoble Alpes.

 

A Lussas


Fin octobre. Participation aux rencontres premiers films. Ce deuxième grand rendez vous professionnel réunit une quinzaine de producteurs et de diffuseurs autour des projets des jeunes auteurs (notamment les étudiants en réalisation du Master) issus des formations de l’école. Il permet la mise en production chaque année d’une dizaine de films de premiers films. Les étudiants en production ont ainsi la possibilité de suivre de très près  l’analyse et les retours de professionnels de la production engagés dans le soutien du cinéma documentaire d’auteur.

 

Mi-novembre / mi-janvier

Les fondamentaux de la production

Pendant deux mois les étudiants suivent en compagnie d’autres participants en formation continue, des modules courts fondés sur des études de cas encadrés par des professionnels.

Il  s’agit ainsi d’acquérir les fondamentaux du métier de producteur: accompagnement artistique et à l’écriture  production déléguée, production exécutive, aspects juridiques, création d’entreprise, etc. )

Les  métiers annexes  à la production (distribution, diffusion TV, plateforme numérique) font également l’objet d’ateliers spécifiques.

 

- Mi-janvier / février

Réalisation d'un court métrage documentaire

Il s'agit avec cet exercice de confronter les futurs producteurs aux questionnements des auteurs qu'ils auront à accompagner lors des différentes étapes de la réalisation d'un film.

 

- Mars / mai

Stage en entreprise

D'une durée de 3 mois (pouvant être prolongé jusqu'à 6 mois), le stage fait l’objet d’un mémoire validé au moment de la soutenance et pouvant ouvrir à un travail de recherche universitaire approfondi.

 

Après la formation

Le suivi mis en place par Ardèche Images auprès des anciens étudiants, fait apparaître que la majorité d’entre eux poursuivent leur activité dans le domaine de la production, dans le cadre notamment du Réseau international de coproduction mis en place par Ardèche Images avec la collection Lumière du monde .

Pour leur part les étudiants de la promotion 2016 ont déja presque tous trouvé des emplois, ou des stages prolongés dans le champ de leur formation auprès notamment des intervenants du Master. Enfin la création en 2018 dans le village documentaire de Lussas de la pépinière d’entreprises devrait garantir à puiseurs étudiants sortants une activité de producteurs sur au moins 24 mois.

 

Recrutement des étudiants

Calendrier des formations

Blog et Facebook de l'école documentaire

Accès et logements