La lettre d'Ardèche Images N°33 - Novembre 2017

30e édition des États généraux du film documentaire

du 19 au 25 août 2018

 

Séance salle SCAM

Déjà la trentième édition des États généraux du film documentaire l’an prochain. On ne se projette pas autant dans le temps quand on crée un nouveau festival !

La pérennité d’un festival tient à cet équilibre si particulier entre une fidélité aux valeurs d’origine et l’élaboration constante de nouvelles program-mations, de nouveaux séminaires. Les États généraux s’inscrivent pleinement dans cette démarche, en faisant de chaque rendez-vous estival une proposition de cinéma documentaire sans cesse renouvelée.

La 29e édition a permis de présenter 200 films, accompagnés d’autant d’invités. La richesse des propositions de nos programmateurs, fortement engagés à nos côtés, ont permis cette année d’enregistrer plus de 21.500 entrées. Une fréquentation en légère hausse qui remplit les salles sans perdre pour autant la proximité, à l’échelle du village, entre les œuvres et les spectateurs. Cette dimension ne manque pas d’importance car c’est avant tout la qualité des rencontres entre le public, les films et nos invités qui nous importe.

Les deux ateliers, conduits par Alice Leroy, ont réuni des cinéastes dont les démarches d’exploration d’un territoire et de la mémoire ont été longuement exposées et discutées.

La sélection Expériences du regard confiée à Vincent Dieutre et Dominique Auvray a été fidèlement suivie par nombre d’entre vous. Ils poursuivront l’aventure avec nous l’an prochain.

Performance de Guy Sherwin

Avec le soutien indispensable de l’institut Polonais à Paris, l’Histoire de doc : Pologne menée par Federico Rossin a rencontré un grand succès. Le Fragment d’une œuvre consacré à Guy Sherwin, accompagné également par Federico Rossin, a ému les spectateurs notamment lors de deux performances live inoubliables. Nous avons aussi eu l’honneur d’accueillir Peter Nestler pour parcourir son œuvre magistrale, morceaux choisis par Stefanie Bodien et Dario Marchiori.

Vous avez aussi pu découvrir dans la Route du doc composée avec Carine Doumit, un cinéma Libanais tout en nuances et en recherche de nouvelles formes.

Succès au rendez-vous également pour les programmations conçues avec nos partenaires : la journée SCAM, toujours très attendue, est le fruit d’une sélection confiée chaque année à une nouvelle équipe, accompagnée par Lise Roure. La SACEM, quant à elle, a poursuivi sa réflexion sur la création musicale en dévoilant à Lussas un prix au meilleur documentaire musical et en mettant en lumière le travail du réalisateur Antoine Danis et du compositeur Sylvain Marty.

La sélection Doc Monde continue de nous présenter le résultat du travail ambitieux des formations menées à l’étranger qui accompagnent les projets depuis l’écriture jusqu’à la diffusion. Les Séances spéciales et les films des étudiants de l’École documentaire de Lussas ont complété ce programme très dense. Enfin, le Plein air a comme chaque année fait le plein aux abords du nouveau bâtiment qui accueillera le Village Documentaire en 2018.

 

Nous tenons à remercier tous les professionnels qui s’engagent avec nous pour poursuivre la réflexion sur les manières et les moyens de produire aujourd’hui, que ce soit pour Les rencontres d’août ou pour les rencontres professionnelles qui jalonnent la semaine. Nous remercions également les journalistes et critiques qui ont souhaité participer à cette dernière édition. Enfin, la liste ne serait pas complète sans un remerciement particulier à  l’ensemble de nos partenaires ainsi qu’à l’importante équipe de bénévoles et de salariés pour leur engagement précieux sur la manifestation.

 

Rendez-vous à la prochaine édition.

Pascale Paulat et Christophe Postic

 

Vous trouverez ici une sélection de photographies de la dernière édition.

Actions



© photo : Anouck Everaere, Le Navire à Aubenas, 21/11/2017

École documentaire : la tournée Premières œuvres

Déjà un grand succès et des débats passionnants et chaleureux pour cette 3e édition qui s’est déroulée à Aubenas (dans le cadre des Rencontres européennes) Valence et Grenoble, avec les projections du Saint des Voyous, film de fin d’études de Maïlys Audouze et de 68, mon père et les clous en présence du réalisateur Samuel Bijaoui qui avait suivi la résidence d’écriture en 2013.
La  tournée s'est clôturée le dimanche 26 Novembre au Cinéma le Foyer de Ruoms, avec Rhône de Gwendal Le Goff et Lisa Charmel n’existe pas de Juliette Chartier, tous deux anciens étudiants du Master, qui ont présenté leurs films de fin d’études à cette occasion.

aaa



Développement d’ateliers sur le territoire ardéchois

Grâce  au recrutement d’une service civique au sein de l'équipe, l’école documentaire se mobilise pour sensibiliser les habitants du territoire de tous âges et de toutes origines sociales ou culturelles, au processus de création documentaire.

Parmi d’autres projets d’ateliers, des résidence d’artistes se mettront  en place dès la fin 2017 en partenariat avec les services d’action culturelle et territoriale de la DRAC. Les deux premières seront confiées aux réalisatrices Lauren Scott et Clara Sanz, toutes deux anciennes étudiantes de la Promotion 2014-2015 du Master2 documentaire de création

Retrouvez les détails du projet dans le PDF.



© photo : Anouck Everaere

APPEL À INSCRIPTIONS POUR LA RÉSIDENCE D'ECRITURE DE PRINTEMPS

INSCRIPTIONS À LA FORMATION À L'ÉCRITURE DE FILMS DOCUMENTAIRES DE CRÉATION

Comment passer d’une idée à un projet de film ? Comment mettre en œuvre son intention, lui donner forme ? L’écriture est conçue ici comme un outil de cinéma. La formation propose à des auteurs de projets de film documentaire, débutants ou non, de partager cette étape essentielle de mise en œuvre de leur film avec d’autres auteurs engagés dans le même processus. Le travail est constamment soutenu par le regard des autres (stagiaires et intervenants), des visionnages de films, des exercices de réalisation et l’expérience des repérages.

Inscriptions : jusqu'au 15 décembre (date limite d'envoi postal des dossiers)
Public : débutant ou professionnel, porteur d’un projet de film documentaire de création

Dates : du 5 mars au 27 avril 2018 / deux périodes entrecoupées de repérages (du 26 mars au 6 avril)

Réponse pour les projets sélectionnés : 12 janvier 2018

Plus d’informationsprogramme détaillé / modalités d’inscription
Encadrement assuré en continu par un auteur-réalisateur et ponctuellement par d'autres intervenants (techniciens, cinéastes, producteurs...)
Coût pédagogique : 4950 € / conventionnement AFDAS en cours pour cette session


L'école documentaire d'Ardèche Images
L'école est implantée à Lussas, village documentaire et pôle d'excellence audiovisuel en Rhône-Alpes, qui réunit une dizaine de structures professionnelles consacrées au film documentaire de création.
L'école propose, tout au long de l'année, un temps et un lieu pour penser des films, les écrire, les imaginer, les mettre à l'épreuve d'une expérience, les réaliser, apprendre à les produire.
Les intervenants sont recrutés pour leur exigence artistique et professionnelle, et leur désir de transmettre.


N'hésitez pas à nous contacter pour toute information
04 75 94 05 33/31 - ecoledocumentaire@lussasdoc.org
Site Internet



LES TOILES DU DOC : bientôt le catalogue 2018 !

13 nouveaux films ont été sélectionnés pour intégrer le dispositif en 2018. Le catalogue sera en ligne courant décembre. Il sera composé d'une trentaine de films à programmer en présence de leurs auteurs toute l'année dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour en savoir plus sur le dispositif : Les Toiles du doc

Contact : lestoilesdudoc@lussasdoc.org - 04 75 94 05 22

Les projections continuent en décembre

Le Mois du film documentaire s'achève dans quelques jours, après de très belles séances dans l'ensemble de la région. Les occasions de découvrir des films documentaires et d'en débattre ne s'arrêtent pas pour autant, les projections continuent avec les Toiles du doc !

JEUDI 7 À 18h30 - LE TEIL, Viviers Façades

A PRAGA - LA PLAIE de Hélène Robert et Jeremy Perrin - 75' - 2013

projection suivie d'une rencontre avec le réalisateur

VENDREDI 8 DÉCEMBRE À 18h30 - AUBENAS, Médiathèque Jean Ferrat

et SAMEDI 9 DÉCEMBRE À 19h - ST ANDRÉ DE CRUZIÈRES, Salle des fêtes.

LES CHEMINS ARIDES de Arnaud Khayadjanian - 60' - 2015

projections suivies d'une rencontre avec le réalisateur

Plus d'informations dans Actualités et sur notre page Facebook.



Évolution(s)

Le partenariat BnF/Maison du doc entre dans une nouvelle phase.
En cette fin d’année 2017, le plan de numérisation du fonds de films va s’accélérer. Grâce à l’appui technique des services de la BnF, ce sont plusieurs milliers de films (sur support cassette ou DVD) qui devraient être dématérialisés d’ici la fin de l’année 2018. Pour la plupart (ceux pour lesquels les ayants droit auront donné leur accord), ils seront mis à la disposition des professionnels via le Club du doc en ligne.
Par ailleurs, la Maison du doc accentuera son action pour encourager le dépôt légal, en ligne, des œuvres documentaires. Un système de formulaire en ligne devrait permettre une procédure simplifiée et rapide.

Un autre des pans importants de l’activité de la Maison du doc, le DOCFILMDEPOT, fêtera, début 2018, son premier anniversaire. La première année de fonctionnement a permis de confirmer que cette plateforme avait sa place dans le monde des festivals qui diffusent des œuvres documentaires.
En une dizaine de mois, une quinzaine de festivals a rejoint le Docfilmdepot. Près de 3500 films, produits dans plus de 80 pays, sont inscrits sur la plateforme.
L’objectif pour les mois à venir est d’ancrer l’activité sur le territoire européen, à travers de grands festivals et, à plus long terme, sur d’autres continents. Afin de dynamiser cet ancrage, nous sommes en train de nouer des contacts avec des partenaires européens.



© photo : 68, mon père et les clous

École documentaire : nouvelles des anciens étudiants

Sélection à des festivals

68, mon père et les clous de Samuel Bigiaoui (résidence 2013) - production: Petit à petit production,  est sélectionné pour la compétition 2017 du 27e festival du film documentaire Traces de Vies à Clermont-Ferrand. http://www.tdv.itsra.net/

Lisa Charmel n'existe pas de Juliette Chartier (master 2017) - production: Ardèche images, a été sélectionné par Mèche Courte.  https://www.mechecourte.org/le-dispositif-meche-courte/

 

Projection de films d’anciens étudiants

Marius ou le temps des jonquilles de Hélène Gaudu (master 2016) production: Ardèche images association, sera projeté le Vendredi 01 décembre 2017 à 14h dans la salle Boris Vian de la maison de la Culture, au sein du festival du film documentaire Traces de Vies à Clermont-Ferrand.

Ainsi que 68, mon père et les clous de Samuel Bigiaoui (résidence 2013) production: Petit à petit production ( Traces de vies ) le Mercredi 29 novembre à 20h30 Salle G. Conchon et le 2 décembre 2017 à 11h à la médiathèque Blanzat.

Le Saint des voyous de Maïlys Audouze (master 2017) production: Ardèche images association est projeté le vendredi 8 décembre 2017 à 11h, au sein de la compétition des courts et moyens métrages du Festival du film d'éducation 2017.





 

16 route de l'échelette
07170 Lussas - France
Tél. +33(0)475942806
Fax +33(0)475942906
contact@lussasdoc.org

L'association Ardèche Images est conventionnée par :

logo DRAC RA logo CG07 logo Région RA logo UE

Si vous souhaitez ne plus recevoir de messages, cliquez ici