Programme de la Formation à l'écriture documentaire

 

Les stagiaires sont accompagnés tout au long de la Résidence par un formateur principal (auteur-réalisateur) qui passe le relais, pour de brèves périodes, à un puis deux autres intervenants :

• un réalisateur propose en coordination avec le formateur principal un court et simple exercice de réalisation (ne requérant pas de connaissances techniques) destiné à rendre compte « ici et maintenant » des intentions à l’œuvre dans le projet.

• deux lecteurs (auteurs-réalisateurs, monteurs, scénaristes,...) animent des entretiens individuels à partir d’une lecture approfondie des projets après repérages.

 

Les séances de travail individuel alternent, durant toute la durée de la Résidence, avec une réflexion de groupe sur chacun des projets, nourrie du visionnement et de l’analyse d’un nombre important de films documentaires et de fiction. Cette confrontation systématique entre les différents projets, alliée à la réflexion autour de films déjà réalisés, permet de briser l’isolement tout en soulignant la spécificité des différentes approches d’écriture possibles. À l’opposé d’une standardisation, la résidence propose ainsi de pousser chacun dans sa propre voie.

 

Première période (~3 semaines - Lussas)

• travail de réflexion collective coordonné par le responsable pédagogique sur chacun des projets : analyse approfondie de chaque projet; visionnages collectifs et analyses d’éventuelles réalisations antérieures des stagiaires et de films appartenant au patrimoine cinématographique documentaire (Marker, Van der Keuken, Kramer, Godard...) et de films de la production contemporaine.

• travail personnel de documentation : lecture et visionnage de films liés au thème et aux enjeux formels du projet.

• entretiens individuels avec le formateur : analyse, préparation du repérage, examen des différentes options possibles avant repérage.

• exercices pratiques (filmiques, photographiques, sonores) suivis d’une analyse collective des travaux. Réalisation d’un petit objet filmique à partir de l’analyse des intentions du projet.

La  session d'automne 2016 inclut une participation aux rencontres Premiers films (Tënk de Lussas).

 

Deuxième période (~2 semaines 1/2 - lieu de repérage)

Repérages (lieu, personnages, situation,...) sur le terrain et, si nécessaire, repérages d’archives. Phase de réécriture intégrant les éléments recueillis en repérages.

 

Troisième période (3 semaines - Lussas)

Analyse collective et individuelle des projets retravaillés après repérages.

• entretiens individuels par deux intervenants (lecteurs) et reprise des exercices collectifs et individuels.

• élaboration d’une nouvelle version du projet.

• en fin de stage, intervention d'un producteur sur la question des contrats, des aides à l'écriture et à la production, du lien entre l'auteur et le producteur.

 

 

Inscription