Les États généraux du film documentaire 2020 Procirep

Procirep


Pour les États généraux du film documentaire qui se sont tenus au mois d’août 2019, je me souviens que j’avais écrit avec beaucoup de plaisir sur ce rassemblement unique où se croisent tous les étés depuis plus de trente ans les amoureux du documentaire, genre vivant, en constant renouvellement, d’une liberté formelle revendiquée, qui est notre allié indéfectible dans notre inscription dans la société des humains.
Femmes et hommes. Jeunes et vieux. Public et professionnels. La fidélité inébranlable qui nous lie aux États généraux du film documentaire et à Lussas, la fraternité inspirante que nous allons y chercher ne se démentent jamais.
Pourtant cette année, les États généraux du film documentaire vont devoir se réinventer. Et je sais que l’équipe qui anime cette rencontre s’y emploie sans relâche.
Ils devront répondre à une équation difficile : comment rester un espace de découverte, d’échange, de rencontres sans pouvoir accueillir notre foule joyeuse et passionnée ?
Que ce soit sur la plateforme Tënk, dans des projections réinventées, des rencontres aux participants moins nombreux, mais qui n’en seront que plus investis, les États généraux du film documentaire continueront à soutenir la richesse, la diversité des regards qui manifestent une ouverture sur le monde qui s’avère plus que jamais vitale.
C’est ce documentaire que la Procirep soutient avec conviction.
La Procirep est heureuse d’être associée à cette nouvelle édition, et souhaite à toute l’équipe et à tous les participants (qu’ils soient sur le sol ardéchois ou en ligne) une édition intense et créative.

Blanche Guichou
Présidente de la Commission Télévision de la Procirep