À l'étranger - portraits de danseurs
Heddy Maalem
2017 - 56 min - Film Autre & vidéo Full HD - Couleur - France

Chers amis,
J’ai besoin de vous. Je crée une nouvelle pièce. Son titre "Toujours sur cette mer sauvage". Un duo dansé par Er Ge Yu et Romual Kabore. Je vais aussi utiliser la vidéo pour dire pleinement ce que, dans mon esprit, ce titre sous-entend. Il a fallu que je m’interroge très profondément sur le sens que je voulais donner à ce qui sera sans doute une ultime création. Comme souvent chez moi, le choix, intuitif, du titre, a précédé la réflexion. Que pouvait bien être cette mer sauvage ? La vie, le monde, le désir, le réel ? Tout cela à la fois bien sûr, mais, en mon for intérieur, c’était de la création que je voulais parler, de mes quelques trente années de recherche, de risques, de fièvre, d’anxiété. Je le sais, me retirer un jour de la course n’éteindra pas le feu qui brûle ni ne calmera l’agitation de ma mer intérieure. Peut-être ce travail et ce qu’il mettra en jeu viendra t-il m'aider à comprendre ce qui a été accompli et comment, d'une autre manière, le continuer. J’ai repensé à mes combats, à vous qui m’avez aidé à les livrer. Nous avons partagé, parfois pendant de longues années, la même passion, surmonté les mêmes épreuves. J’aimerais alors vous poser la question à mon tour. Que devenez-vous ? Toujours sur cette mer sauvage ? Et pouvoir filmer votre réponse. Vous filmer au plus près, pour approcher ensemble à un peu de vérité sensible. Recueillir le vif de votre parole. L'entreprise est quelque peu effrayante, j'en conviens, que d'aller à notre rencontre, du temps qui a passé, des corps changés et des relations peut-être altérées. Je continue de penser qu’il n’y a de parole originale que celle délivrée par la parole d’autrui. Ainsi, vous donner à nouveau la parole me permettra de mieux prononcer la mienne. Qui mieux que vous, que nous, est à même de parler, depuis l’intérieur, de ce qu’est le mouvement de la création ? Je me propose donc d’entreprendre un petit tour du monde pour venir vous rejoindre et prendre le temps de vous filmer. Le dispositif sera très simple, une caméra sur pied filmant en close-up, un fond et une disposition d’espace identique, une discussion à bâtons rompus dont j’extrairai, avec votre accord, ce qui me semblera nécessaire à former la cohérence de mon discours. Vous pourrez bien sûr m’interroger en retour. Il va sans dire que je me soumettrai aussi à l’exercice. Vous voyez que ma demande est fort simple et ne vous prendra pas beaucoup de temps. Pour des besoins d’organisation, Elizabeth Fély, mon administratrice, se mettra en relation avec vous. Sentez-vous libre de refuser si cela ne vous dit rien. Malgré tout, outre le plaisir de vous revoir, je serais vraiment ravi que vous puissiez accepter ma proposition. Dans tous les cas, je vous embrasse bien amicalement.
Heddy

"Regarder ou filmer la danse ne donne pas toujours, et c'est un paradoxe, accès au danseur lui même. Sur scène, il s'efface devant le caractère qu'il incarne. C'est le signe de son talent. Réaliser ce film a été pour moi le moyen de retrouver un certain nombre de danseurs remarquables avec lesquels j'ai eu la chance de travailler, de leur rendre hommage et de permettre au spectateur de découvrir, au delà de leur don évident, le caractère exceptionnel de leur personnalité, la profondeur de leur âme sensible." (Heddy Maalem)



Auteur-Réalisateur : Heddy Maalem
Image : Heddy Maalem
Son : Heddy Maalem
Montage : Qutaiba Barhamji
Producteur délégué : Compagnie Heddy Maalem

Distribution


Distributeur : Les Films du relief